A peine voté et déjà sous pression! La FEF, le CIUM et les fédérations étudiantes des universités UCL, ULB, ULg et UNamur font bloc.  Ils ont assigné l’Etat belge en référé contre le concours de fin de première année de médecine.  Le motif de la fronde: l’absence du quota de numéros Inami pour 2022. Ce qui, aux yeux des avocats des parties demanderesses, rend caduc l’examen d’entrée puisqu’il y puise sa justification.

Nous nous étions déjà fait l’écho du malaise provoqué par l’absence du quota dont question.  Maggie avait alors botté en touche et déclaré en substance que les entités fédérées n’avaient pas besoin d’un aval du fédéral pour organiser un écrémage.  Nous mettions en doute le fait que les organisations estudiantines se rangeassent à cet argumentaire.  Aujourd’hui elles ripostent.

 

Source : Les étudiants en médecine en justice contre l’Etat belge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: