Un homme de 25 ans a été reconnu coupable d’attentat à la pudeur, d’incitation à la débauche et de… « viol à distance » par le Tribunal correctionnel de Bruxelles.

Cette dernière prévention a été retenue au motif que l’inculpé a contraint une ado de 15 ans à l’auto-pénétration sexuelle.  Le Président du tribunal a estimé que Même s’il n’y a eu aucun contact physique, c’est un viol. Il n’y avait pas de consentement et il a manipulé la jeune par un véritable chantage, il l’a donc forcé à se pénétrer digitalement.

Pour Etienne Wery, avocat spécialisé dans le droit numérique, cette condamnation est le signe d’une véritable prise de conscience de la part de la justice: Il y a quelques années, on pouvait regretter que quand il s’agissait d’informatique, le préjudice était lui aussi souvent considéré comme virtuel. Mais quand on voit les victimes, c’est souvent une vie à reconstruire et la souffrance n’a rien de virtuelle. A présent, les juges le reconnaissent et prononcent des décisions extrêmement sévères, avec un message clair : on n’embête pas son voisin ou sa voisine, ni dans la rue, ni sur internet. »

A bon entendeur…

Source : Cyber-harcèlement: un jeune homme de 25 ans reconnu coupable de viol « à distance », une première en Belgique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: